ORANGE MALI VA PRODUIRE DE L’ENERGIE POUR SES BESOINS ET EN DONNER A NOS POPULATIONS

« A l’époque, directeur général de Orange Mali, j’ai dit un jour, lors d’une audience avec le Président de la République du Mali, que Lamine Seydou Traoré, qui m’accompagnait pour la circonstance, était l’un des meilleurs jeunes du Mali. Je ne suis pas surpris donc, que quelques années après, qu’on lui fasse appel pour servir dans un gouvernement ». Ce témoignage est du directeur général du groupe OMEA Afrique et Moyen Orient, M. Alioune N’Diaye qui se réjouissait de la cérémonie de signature par le Ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau de la décision portant autorisation d’autoproduction d’énergie électrique par la société Orange Mali.
Le Ministre Lamine Seydou Traoré avait à ses côtés pour la circonstance son homologue en charge de la Communication. Ont également pris part à cette cérémonie : les directeurs généraux de Orange Mali, de la Sonatel, et la directrice exécutive RSE, Diversité et Solidarité aussi présidente déléguée de la Fondation Orange.
Par cette autorisation, Orange Mali va installer et exploiter une centrale solaire de 25 MWc, pour ses besoins en électricité. Il est également prévu qu’en cas d’excédent de production, le surplus d’électricité soit vendu à la société EDM SA pour les besoins de nos populations. Une première du genre en Afrique.
Il s’agit là d’une démarche volontariste de la société Orange Mali qui s’engage résolument dans la promotion de l’énergie verte. L’objectif est de contribuer à répondre à la demande croissance de nos populations en électricité à travers des initiatives de développement d’un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat et le secteur privé.