Dialogue national inclusif

 le Premier ministre préside l’atelier de validation des termes de référence

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé a présidé, ce samedi 14 septembre 2019, l’atelier de validation des termes de référence du dialogue politique inclusif.

La cérémonie qui s’est déroulée au Centre international de conférence de Bamako a noté la présence des présidents d’institutions, des membres du Gouvernement, des facilitateurs du dialogue national inclusif, des représentants du corps diplomatique accrédités au Mali, des représentants des partis politiques et des organisations de la société civile.

Après le discours de bienvenue du maire de la Commune III du District de Bamako, Mme Djire Mariam Diallo, le président du comité national d’organisation, l’Ambassadeur Cheick Sidi Diarra a adressé ses remerciements à tous notamment aux représentants des partis politiques et de la société civile pour avoir contribué à l’organisation de l’atelier.

Le porte-parole des facilitateurs, Mme Aminata Dramane Traore a déclaré profiter de la tribune qui lui est offerte ce jour pour inviter tous les maliens à apporter leurs contributions et à se joindre à eux pour ce qui sera désormais appeler le Dialogue national inclusif. Mme Traore a également déclaré que « Nous avons les moyens culturels de relever ce défis ».

Le Premier ministre dans son discours a souligné que « le processus qui s’ouvre devant nous suscite l’espoir d’en faire un véritable exercice de catharsis, mais pas seulement. Au-delà, il devra permettre à tout le pays, institutions comme administrés, gouvernants comme gouvernés de faire un nouveau départ basé sur la confiance retrouvée et sur l’Etat de droit. »

Dr Boubou Cissé a ensuite déclaré que « à chaque époque, son défi ! Comme en témoigne l’histoire de notre Nation. Aujourd’hui, nous avons besoin d’identifier avec clairvoyance les défis de notre époque. Profitons donc de la sagesse de nos anciens, exploitons nos propres intelligences et formulons des propositions qui soient pragmatiques et à la hauteur des ambitions que nous partageons pour la Nation Mali. »