COMMUNIQUÉ SUR LES ÉVÉNEMENTS DES 10, 11 et 12 JUILLET 2020

Le Premier ministre informe l’opinion nationale et internationale que les manifestations organisées par le M5-RFP, pour exiger la démission du Président de la république, ont engendré des scènes de violences et de pillages d’édifices publics et de biens privés.

Le Premier ministre regrette sincèrement les pertes en vies humaines ainsi qu’une centaine
de blessés parmi les manifestants et les forces de l’ordre .

Une enquête est en cours pour faire toute la lumière et situer les responsabilités.

Le Premier ministre adresse ses condoléances les plus émues aux familles endeuillées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Dans son souci permanent pour le confort du Mali en général et pour la paix sociale en particulier, le Président de la république, SEM Ibrahim Boubacar Keita, a abrogé le décret de nomination des membres de la cour constitutionnelle.
Cet acte constitue le préalable à toute autre décision constitutionnelle concernant l’assemblée nationale, y compris le réexamen du contentieux électoral.

Ce sont là une réponse aux doléances exprimées d’une part par le M5-RFP, et d’autre part aux recommandations de la communauté internationale.

Les consultations pour la formation d’un Gouvernement d’union nationale sont en cours conformément aux instructions du Chef de l’Etat et ce pour diligenter la mise en œuvre des recommandations du Dialogue National Inclusif.

Le Premier ministre sait compter sur l’esprit patriotique de l’ensemble des acteurs politiques et de la société civile, qui devrait nous imposer le dialogue, le respect des institutions de la république et la retenue.

Bamako, le 12 juillet 2020

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé,
Grand Officier de l’Ordre National